Nos déchets peuvent-ils devenir une source d’énergie ?

Publié le : 28 février 20224 mins de lecture

La biomasse est l’énergie obtenue à partir de matières organiques d’origine végétale ou animale, y compris les biodéchets et les résidus de l’agriculture, de la sylviculture, de la pêche et de l’aquaculture, ainsi que la partie biodégradable des déchets industriels et municipaux.

Cette énergie est fournie par le processus de photosynthèse, dans lequel le soleil joue également un rôle important. L’énergie stockée après la photosynthèse peut ensuite être convertie en énergie thermique, en énergie électrique ou en carburants d’origine végétale.

La biomasse : une source d’énergie naturelle !

La biomasse peut avoir plusieurs origines :

  • Elle est produite spontanément dans la nature, dans des écosystèmes qui n’ont pas subi d’intervention humaine.
  • Résiduelle. Ceux-ci proviennent des déchets générés par le développement des différentes activités humaines et des déchets dits biodégradables. Ils sont classés en secs et humides, ou solides et liquides.
  • Récoltes énergétiques. Ce sont des cultures non alimentaires destinées à la production d’énergie.

Formes de la biomasse :

  • Il peut s’agir de bois provenant de traitements forestiers, de déchets issus d’industries qui travaillent avec tout type de biomasse (menuiserie, papeterie, etc.), de déchets provenant de l’élagage et du nettoyage des parcs et des jardins, de sous-produits ou de déchets agricoles (paille, par exemple), de cultures énergétiques, de tourbe, de déchets agro-industriels (grignons, sciure, noyaux d’olive), de la fraction organique des déchets solides urbains.
  • Les déchets d’élevage, les déchets industriels biodégradables et les eaux usées municipales. Une grande partie de la littérature consultée traite également des huiles et des biocarburants (bioéthanol et biodiesel).
  • Il peut s’agir de méthane ou de biogaz obtenus à partir de déchets animaux, de déchets agroalimentaires, de décharges et de dépôts de déchets, etc.

Avantages pour l’environnement !

L’augmentation de la biomasse peut entraîner une réduction des émissions de CO2 par rapport aux autres combustibles fossiles, ce qui réduit la pollution de l’environnement.

De même, elle peut réduire les déchets grâce au recyclage de la biomasse issue des déchets d’autres activités.

Elle permet de prévenir l’érosion et la dégradation des sols en plantant des cultures énergétiques sur des terres abandonnées.

Elle crée de nouvelles opportunités pour le secteur agricole, car les cultures énergétiques pourraient remplacer les cultures excédentaires sur le marché alimentaire.

Elle peut contribuer à la croissance économique des zones rurales grâce à l’utilisation de certains types de biomasse, principalement les cultures forestières et énergétiques.

Inconvénients de la biomasse !

La biomasse, bien qu’elle présente de nombreux avantages énergétiques et des avantages environnementaux significatifs, comporte certains inconvénients liés à son processus de création, notamment un rendement énergétique inférieur à celui d’autres sources d’énergie renouvelables, ainsi qu’une faible densité énergétique, ce qui signifie que pour obtenir la même quantité d’énergie, il faut utiliser davantage de matière première.

Cependant, cette ressource reste une alternative pour lutter contre le changement climatique et générer un mode de vie durable afin d’améliorer notre qualité de vie. Par conséquent, une première étape consiste à commencer de manière plus simple à réutiliser les déchets générés par les activités de la vie sociale, en transformant cette matière première et en la réincorporant dans la vie productive.

Plan du site