Le propane : Une source d’énergie polyvalente pour votre maison

Le propane

Publié le : 19 octobre 20237 mins de lecture

Chauffer, cuisiner, se doucher, travailler : l’on a toujours besoin d’énergie dans une maison. La plupart du temps, l’électricité est celle qui est choisie pour faciliter le quotidien. Avec l’envol des tarifs des fournisseurs, certains se disent qu’il vaut mieux diversifier les sources énergétiques et envisagent des alternatives. Le gaz de pétrole liquéfié tient une place importante dans ces dernières. Simple d’accès et pratique, il plaît à de plus en plus de personnes et investit les usages domestiques. Zoom sur cette source d’énergie polyvalente.

Le propane : qu’est-ce que c’est ?

Le propane, que l’on peut trouver tout simplement sur le site butagaz.fr, fait partie de ce que l’on nomme les gaz de pétrole liquéfié ou GPL. C’est un hydrocarbure. Dans son état naturel, il est inodore. Dans les usages domestiques, il est rendu odorant, grâce à l’adjonction d’un élément chimique, pour des raisons de sécurité.

Ce gaz est une énergie fossile qui provient pour 70 % d’extraction de gaz de ville ou de pétrole et pour 30 % du raffinage de pétrole. C’est pour cette raison qu’il est considéré comme un sous-produit pétrolifère.

Stocké dans des citernes, il peut se conserver indéfiniment sans s’altérer. On le trouve couramment dans les régions rurales où il remplace le gaz de ville pour chauffer les maisons. Il tend à remplacer le fioul.

Il peut être utilisé partout dans la maison et sert aussi bien pour le chauffage que pour la cuisine. Il est une énergie complémentaire appréciée par ceux qui ont fait le choix de certaines sources renouvelables comme le solaire.

Du gaz liquéfié pour un usage surtout extérieur

Le principal problème du GPL C3H8 est qu’il est hautement inflammable et inodore. Son stockage doit obligatoirement se faire en extérieur, dans une citerne aérienne ou enterrée. Il existe aussi en bouteille de différentes tailles et nomades.

Ses usages extérieurs sont très nombreux. Ce gaz peut, en effet, être employé pour faire chauffer une plancha ou un barbecue et offrir à la famille ou aux amis des instants mémorables, au jardin. Il permet même de prolonger l’été, en se réchauffant sous un parasol à gaz.

Ce gaz peut, également, alimenter un groupe électrogène qui va fournir de l’électricité à la maison, en cas de panne du réseau. Il fournit l’énergie nécessaire pour un désherbeur thermique, une solution écologique qui consiste à brûler les mauvaises herbes afin qu’elles ne repoussent plus. Certains appareils anti-moustiques peuvent se brancher sur une bouteille de ce gaz comme les chalumeaux décapeurs, les fers à souder et d’autres outils utiles pour les travaux de zinguerie.

Le GPL est l’allié des bricoleurs et des amoureux de l’extérieur, car il supporte très bien le froid. Les formats des bouteilles qui se déclinent de 5 kg jusqu’à 35 kg permettent de nombreux emplois. Les plus petites peuvent facilement se déplacer et s’installer dans des barbecues, des planchas ou des parasols. Les plus lourdes permettent d’alimenter, durant un long moment, des appareils plus gros, comme un générateur.

Ce gaz est très économique. Cela signifie qu’une bouteille, surtout lorsque les usages ne sont pas quotidiens, va durer de longs mois. Il est même possible de prolonger la durée de vie de cette bouteille de GPL en veillant à la stocker correctement, en vérifiant l’état du tuyau d’alimentation ou du détendeur et en évitant de la laisser à la portée des enfants.

Un emploi en intérieur à surveiller de près

Le GPL C3H8 peut être utilisé en intérieur pour le chauffage ou pour d’autres usages tels que l’eau chaude sanitaire ou la cuisine. Pour ce type d’emploi, il vaut mieux posséder une citerne que l’on fait remplir à l’année. Cette citerne est forcément extérieure. Stocker ce gaz en intérieur est rigoureusement interdit.

Utilisé pour le chauffage, avec une installation adaptée, ce gaz procure une chaleur douce, très agréable. Il se marie parfaitement avec des chaudières murales ou à condensation et des pompes à chaleur. Il peut même être associé à un plancher chauffant. Il confère une répartition très homogène de la chaleur dans toutes les pièces. On envisage souvent de l’utiliser lors du remplacement d’une chaudière au fioul.

Comme sa combustion n’engendre pas d’émissions de particules fines, il est considéré comme une énergie propre et n’encrasse pas les appareils.

Sous forme de bouteille de 35 kg ou de citerne, il peut être raccordé à un système d’eau chaude, un chauffe-eau. Dans ce cas, il est fréquemment associé à une installation solaire, dont il prend le relais durant la saison hivernale. La production de l’eau chaude est instantanée et le choix de la température de l’eau peut être très précis. Il permet une parfaite maîtrise de nombreux critères de réglage et s’adapte à tous les espaces.

Ce gaz peut servir également dans la cuisine. Il alimente, alors, une gazinière et un four. La cuisson, avec lui, favorise une montée en température rapide et apporte une grande souplesse d’utilisation. Saisir ou mijoter, tout est envisageable.

Le GPL C3H8 est couramment employé, aujourd’hui, dans bien des maisons. Raccordé depuis une citerne extérieure, il peut alimenter tous les systèmes du logement : eau chaude, cuisine et chauffage. Il est toujours possible de personnaliser une installation avec ce gaz. Utilisé sous la forme de bouteille, il permet de bricoler, de jardiner et de s’amuser facilement. Il fait fonctionner de nombreux appareils. Moins onéreux que l’électricité, il favorise les économies énergétiques et se retrouve régulièrement combiné à des énergies renouvelables, à qui il sert de relais, lorsque le soleil ou le vent viennent à manquer.

Plan du site